Aller au contenu
Accueil » Se préparer à un entretien de recrutement

Se préparer à un entretien de recrutement

    Se préparer à un entretien de recrutement

    Se préparer à un entretien de recrutement est une étape clef pour la réussite de ce processus. En effet, cet exercice peut sembler et/ou s’avérer stressant pour nombre d’entre nous. Cependant, rassurez vous et soyez vous-même, c’est important et un entretien de recrutement ne doit pas être artificiel. Quelques conseils pour vous préparer à cet exercice :

    Afin de présenter au mieux son profil, il sera essentiel de bien comprendre le profil attendu par le recruteur. Bien souvent, l’ensemble de ces informations se trouvent dans l’offre de recrutement. Prenez le temps de la lire et de bien la relire. De manière générale, elle se décompose en trois parties : présentation de l’entreprise, missions du poste et profil attendu. Essayer de la décrypter afin d’identifier les savoir-faire et les savoir-être attendus. Bien sûr si vous avez un doute, n’hésitez pas à questionner le recruteur pendant votre échange.

    Se préparer à un entretien de recrutement
    Bien se préparer  un entretien de recrutement.

    Fort des éléments attendus que vous avez captés sur l’offre, préparez la présentation que vous ferez de votre profil.

    Celle-ci doit être argumentée d’exemples tirés de votre parcours, illustrant certaines de vos réalisations professionnelles et donc justifiant votre capacité à atteindre les missions du poste. Aussi, ces exemples factuels justifient vos savoir être en lien avec les attentes du recruteur.

    Votre parcours professionnel est important mais l’extra-professionnel l’est tout autant. Aussi, puisez dans votre vie personnelle et notamment dans la vie associative pour présenter vos savoir-être.

    Tranquillisez vous, le recruteur sait que le candidat idéal n’existe pas. En conséquence, ne mentez pas sur votre profil, cela ne pourrait être que contre-productif et jouerait en votre défaveur.

    Préparez des références professionnelles

    Le recruteur vous demandera de pouvoir effectuer un contrôle de références professionnelles. En effet, il s’agit d’une démarche tout à fait standard en recrutement. Aussi, préparez en amont un ou des référents pour les expériences les plus significatives de votre parcours. Les référents sont généralement des responsables hiérarchiques directs, des interlocuteurs des ressources humaines ou de la direction générale. Bien sûr, n’hésitez pas à les prévenir de cette démarche. Avec votre accord, le recruteur les contactera afin de pouvoir valoriser votre candidature.

    Prenez le temps d’identifier vos motivations

    Pour ne pas vous faire perdre votre temps, le recruteur voudra s’assurer que l’offre qu’il porte correspond à votre recherche. Aussi, il voudra savoir ce qui est important pour vous. Cela prend en compte la typologie de fonction (le secteur d’activité, la localisation, la rémunération) et aussi des éléments qui seront important pour vous dans votre choix (caractéristiques de l’entreprise, éléments liés au contour du poste, valeurs du futurs employeur, etc). Il est donc important de bien identifier en amont tous ces éléments.

    Prenez de quoi écrire

    Bien sûr prenez de quoi écrire. Un simple bloc note et un stylo suffiront. En effet, il est impossible de mémoriser tous les éléments qui seront abordés durant l’échange. Et ceux-ci sont multiples : groupe, société, contexte, poste, enjeux, attentes, rémunération, etc. Vous devez donc pouvoir noter le fruit de votre échange afin de pouvoir vous préparer du mieux possible aux étapes suivantes du process de recrutement. En toute logique, votre interlocuteur aura imprimé votre CV, mais sait-on jamais, imprimez en deux de votre côté afin de pouvoir l’utiliser si besoin est. De plus, si votre parcours est dense, il est utile d’avoir un support de votre côté afin de pouvoir le présenter au mieux à votre interlocuteur.

    Pensez à la logistique

    Un simple retard suffirait à vous déstabiliser.  Problème de transport en commun, embouteillage lors du trajet, problème de GPS sont autant de facteurs pouvant être stressant. Aussi, prenez un peu d’avance. De plus, il est possible qu’à l’entré du site il vous soit demandé une pièce d’identité pour des raisons de sécurité. Pensez donc à en prendre une avec vous.

    Pour finir, l’entretien est une réussite quand il se transforme en un véritable échange entre deux parties. D’un côté, un candidat montrant de l’intérêt pour la recherche du recruteur. Et de l’autre, un recruteur intéressé par votre profil et votre parcours. Alors n’oubliez pas, le recruteur n’attend rien d’autre qu’un échange franc, sincère entre deux parties intéressées.

    Se préparer à un entretien de recrutement

    L’auteur de cet article : Se préparer à un entretien de recrutement

    Antoine Muller
    Directeur Associé du cabinet Noviac.